Lecture

Le Gang des Rêves de Luca Di Fulvio

Résumé : New York ! En ces tumultueuses années 1920, pour des milliers d’Européens, la ville est synonyme de « rêve américain ». C’est le cas pour Cetta Luminita, une italienne qui, du haut de son jeune âge, compte bien se tailler une place au soleil avec Christmas, son fils. Dans une cité en plein essor où la radio débute à peine et le cinéma se met à parler, Christmas grandit entre gangs adverses, violence et pauvreté, avec ses rêves et sa gouaille comme planche de salut. L’espoir d’une nouvelle existence s’esquisse lorsqu’il rencontre la belle et riche Ruth. Et, à ses côtés, Christmas trouverait la liberté, et dans ses bras, l’amour ?

Cette chronique va être particulièrement difficile à écrire. J’ai tellement aimé ce livre, j’ai tellement ressenti de choses incroyables en le lisant, que je me demande comment est-ce que je vais réussir à retransmettre tout cela. Pour commencer, parlons de Cetta Luminita. C’est une jeune femme touchante, naïve, qui rêve d’une vie de qualité pour elle et son fils, Christmas. Un jour, ils débarquent à New York, les yeux brillants d’espoir. Pourtant, Cetta comprend très vite que la vie va être difficile. Elle fait la rencontre de Sal, un homme aux mains salles et au visage fermé, qui la prend sous son aile et lui propose un logement. Cetta commence à travailler en tant que prostitué et gagne alors ses premiers salaires pour garantir un avenir à son fils.

Quelques années plus tard, Christmas a bien grandi et arpente les rues de New York. Malin et débrouillard, il décide, avec son ami Santo, de créer les Diamons Dogs, dont la réputation ne cesse de grandir au fil des semaines. Un soir, il trouve dans la rue une jeune fille inconsciente, victime d’une agression. Pris d’une pulsion indescriptible, il n’hésite pas à la prendre dans ses bras et à la conduire à l’hôpital. Les yeux verts de Ruth ne quitteront plus jamais l’esprit de Christmas, qui donnera corps et âme pour la retrouver. Commence alors une histoire complexe, belle, émouvante, entre les deux adolescents, qui devront parcourir un long chemin pour apprendre à se connaitre.

Le hasard, c’est un coup de pied dans le cul que la vie te donne pour te faire avancer.

Ce livre, c’est Cetta, Christmas, Santo, Ruth, Bill, Sal, Joey et tant d’autres… C’est un roman qui donne la parole aux pauvres, aux prostitués, aux immigrés, à l’espoir et aux rêves. Le Gang des Rêves est un roman qui marque, qui laisse une trace, et qui dépeint une société riche de ses diversités. Difficile de ne pas éprouver de l’affection pour ces personnages, qui à travers leurs vies, nous font vibrer, rire, pleurer, et espérer.

Vous l’aurez sans doute compris, ce livre est incroyable. Si je n’ai qu’une seule chose à vous dire, c’est que vous devez le lire. En parcourant les pages, j’ai ressenti, vécu, une multitude d’émotions, vraies, sincères, bouleversantes. C’est un roman humain, qui nous touche, nous marque, et nous sommes tristes de les quitter une fois la lecture terminée.

Vous aimerez aussi

12 Commentaires

  • Répondre lacavernedhaifa 26 septembre 2017 à 12 h 15 min

    Ce roman me fait tellement envie ! J’espère pouvoir le lire bientôt !

    • Lacourseauxmots
      Répondre Lacourseauxmots 26 septembre 2017 à 12 h 27 min

      Oh oui, j’espère que tu en auras l’occasion, il est génial !

  • Répondre Mariposa 26 septembre 2017 à 16 h 43 min

    Tu m’as donné envie de le lire !

    • Lacourseauxmots
      Répondre Lacourseauxmots 26 septembre 2017 à 17 h 27 min

      Génial ! Fonce !

  • Répondre Cassandre 28 septembre 2017 à 14 h 01 min

    Un titre merveilleux !

    • Lacourseauxmots
      Répondre Lacourseauxmots 28 septembre 2017 à 14 h 08 min

      Je confirme !

  • Répondre corentine 2 octobre 2017 à 11 h 12 min

    Je pense lire ce livre, dans quelque temps… On l’a trop vu ces temps-ci pour que je m’y intéresse vraiment, j’ai fait une overdose sur instagram surtout… Mais au vu des nombreuses critiques positives je sais que je le lirai, c’est certain.

    • Lacourseauxmots
      Répondre Lacourseauxmots 2 octobre 2017 à 17 h 52 min

      Je comprends ! Parfois il est plus judicieux d’attendre pour apprécier encore plus un roman 🙂

  • Répondre La route des lecteurs 7 octobre 2017 à 21 h 20 min

    Je me le suis procuré il y a peu (enfin !). Je ne sais pas quand je le lirais mais j’ai hâte car je n’entends que du bien et il a l’air génial 😀

    • Lacourseauxmots
      Répondre Lacourseauxmots 8 octobre 2017 à 15 h 03 min

      Génial ! Je suis certaine que tu vas aimer !

  • Répondre Lowrra 25 novembre 2017 à 11 h 43 min

    Waouuuh mais quelle chronique ! Il est arrive dans ma PAL il y a quelques temps et je suis bien contente de m’être décidée à le lire 🙂

    • Lacourseauxmots
      Répondre Lacourseauxmots 25 novembre 2017 à 22 h 09 min

      Génial ! Tu vas voir, ce livre est juste fabuleux ! 🙂

    Laisser un commentaire

    Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. Apprenez comment les données de vos commentaires sont utilisées.