Catégorie

Lecture

Lecture

Les loyautés de Delphine de Vigan

Résumé : Chacun de nous abrite-il quelque chose d’innommable susceptible de se révéler un jour, comme une encre sale, antipathique, se révélerait sous la chaleur de la flamme ? Chacun de nous dissimule-t-il en lui-même ce démon silencieux capable de mener, pendant des années, une existence de dupe ?  Continuer à lire

Lecture

La Passe-Miroir de Christelle Dabos

Résumé : Sous son écharpe élimée et ses lunettes de myope, Ophélie cache des dons singuliers : elle peut lire le passé des objets et traverser les miroirs. Elle vit paisiblement sur l’arche d’Anima quand on la fiance à Thorn, du puissant clan des Dragons. La jeune fille doit quitter sa famille et le suivre à la Citacielle, capitale flottante du Pôle. À quelle fin a-t-elle été choisie ? Pourquoi doit-elle dissimuler sa véritable identité ? Sans le savoir, Ophélie devient le jouet d’un complot mortel. Une héroïne inoubliable, un univers riche et foisonnant, une intrigue implacable. Découvrez le premier livre d’une grande saga fantastique et le talent d’un nouvel auteur à l’imaginaire saisissant. Continuer à lire

Lecture

Il est moi de Philippe Setbon

Résumé : D’un côté, Constantin Lepage dit Costa, un « putain d’acteur » pour sa femme et ses amis, un peu aigri et alcoolo. De l’autre, Henk van der Weld, un nom batave qui sonne comme un pseudo, une fine moustache, des lunettes teintées, un bon sourire. Une rencontre impossible mais quelques points communs. Avec Il est moi, Philippe Setbon emmène le lecteur dans les espaces incertains d’un cerveau assassin, jusqu’à lui couper le souffle.  Continuer à lire

Lecture

Green life de Victoria Arias

Victoria, alias Mango and Salt, est l’une de mes blogueuses lifestyle préférées. Je suis très admirative de la qualité de ses articles et de ses photographies. J’aime beaucoup la variété des sujets abordés sur son blog : mode, culture, bien-être, gourmandise, voyage… J’ai découvert énormément de marques éthiques particulièrement enrichissantes dans ma quête d’une consommation plus respectable de l’environnement. Continuer à lire

Lecture

La Maison d’autres de Corinne Ernault

Résumé : Quand Hugo, mystérieux intermittent du spectacle, pose ses valises dans le colombier de La Sauvageonne, maison d’hôtes provençale de Jeanne, le bel équilibre de celle-ci commence à s’effriter. Qui est cet homme qui fait resurgir l’histoire familiale ? Bientôt, les secrets de Misia, la grand-mère fantasque et de Tania, la mère trop tôt disparue, sortent des tiroirs, dans un tourbillon de billets de banque oubliés. Les souvenirs et les regrets aussi. Pourquoi Hugo est-tel venu ? Jeanne va-t-elle sortir indemne de ce voyage dans ses souvenirs ? En quelques jours, la vérité dévoilée va recolorer les clichés en noir et blanc du passé.

Avant de débuter cette chronique, je tiens tout d’abord à remercier Corinne Ernault de m’avoir proposé de découvrir ce roman. J’ai passé un délicieux moment au sein de La Sauvageonne, j’ai adoré faire la connaissance de ses habitants et me laisser transporter par votre écriture. Il me tarde déjà de découvrir votre second roman lorsqu’il sera publié, et encore merci !

Jeanne est une femme épanouie qui s’occupe avec amour de La Sauvageonne, l’ancienne maison familiale, transformée en une reposante maison d’hôtes. Malgré les nombreuses rénovations réalisées par Jeanne, son mari et leurs deux enfants, la maison respire encore l’odeur de Misia, la grand-mère de Jeanne, celle qui lui a tout appris, qui l’a éperdument aimé et qui a tout fait pour que son enfance soit la plus paisible possible. Aujourd’hui, les quotidiens de Jeanne sont rythmées par des moments en famille et l’entretien de la maison pour accueillir dans les meilleures conditions les prochains visiteurs.

C’est alors qu’un homme, aux yeux d’un bleu perçant, fait mystérieusement son apparition à la Sauvageonne en demandant si une chambre est disponible pour la nuit. Prise de court, Jeanne n’a pas d’autre choix que de lui proposer de dormir dans le colombier, une chambre non aménagée, encore en rénovation. L’homme se présente alors comme étant Hugo, un intermittent du spectacle de passage dans la région pour une nouvelle mission. Pour une raison qu’elle ignore, Jeanne est très perturbée par la présence de cet homme…

Une voix, c’est si précieux. Une seule intonation peut faire rejaillir du passé tout un prisme de souvenirs et redessiner en accélérée les traits d’une personne oubliée.

Jeanne est alors de plus intriguée par Hugo, par son odeur, par sa manière de l’observer, de lui poser des questions sur sa famille… Sa présence lui fait perdre ses moyens, et petit à petit, Jeanne se questionne de plus en plus sur le pourquoi de sa présence à La Sauvageonne…

La Maison d’autres est un roman que j’ai beaucoup aimé lire. Les chapitres alternent entre moment présent et les souvenirs de Jeanne avec sa grand-mère Misia. Les pages défilent et nous en apprenons un peu plus sur ce lien si fort qui les unissait et sur l’absence d’une mère partie trop tôt. J’ai beaucoup aimé le personnage de Misia, je l’ai trouvé très attendrissante, émouvante et particulièrement courageuse. Les passages où elle raconte à Jeanne son premier amour avec Lucien est vraiment délicieux, j’ai été totalement transportée dans ses souvenirs et ses émotions.

Vous l’aurez compris, je suis vraiment très contente de ma lecture. C’est un roman qui déborde d’amour, de poésie et de partage. L’écriture de Corinne Ernault est vraiment très belle, fluide, élégante, elle nous prend par la main avec douceur et nous embarque à la découverte de La Sauvageonne et de ses habitants.