Lecture

Les 5 blessures qui empêchent d’être soi-même de Lise Bourbeau

Résumé : Le rejet, l’abandon, l’humiliation, la trahison et l’injustice : cinq blessures fondamentales à l’origine de nos maux, qu’ils soient physiques, émotionnels ou mentaux. Lise Bourbeau, grâce à une description très détaillée de ces blessures, nous mène vers la voie de la guérison. Car de la compréhension de ces mécanismes dépend la véritable épanouissement, celui qui nous conduit à être enfin nous-même. Un guide simple et pratique pour transformer tous nos petits problèmes quotidiens en tremplin pour grandir.

Selon Lise Bourbeau, l’être humain doit faire face à plusieurs blessures au cours de sa vie, toutes n’étant pas vécues au même degré par chaque personne : le rejet, l’abandon, l’humiliation, la trahison et l’injustice. Ces blessures, que nous portons en nous parfois sans même le savoir, ont un impact sur nos comportements et notre façon de voir les choses. Dans les premières pages de ce livre, elle explique que chaque personne porte un masque en fonction de la blessure la plus présente. Par exemple, une personne qui a la blessure du rejet à un masque de fuyant, une personne qui a la blessure de l’abandon à un masque de dépendant, une personne qui a la blessure de l’humiliation à un masque de masochiste, une personne qui a la blessure de la trahison à un masque de contrôlant et enfin, une personne qui a la blessure de l’injustice à un masque de rigide.

L’auteure explique que nous portons un masque seulement quand nous souhaitons nous protéger. Par exemple, une personne qui a longtemps été rejetée adopte le comportement d’une personne fuyante, par peur d’être une nouvelle fois rejeté. L’importance du masque est créée en fonction du degré de la blessure : plus une personne est blessée, plus elle portera son masque souvent. Au fil des chapitres, l’auteurs nous livre les caractéristiques de chaque blessure, les comportements que cela engendre et l’impact que cela a sur notre corps.

Nous avons tous la même mission en venant sur cette planète : celle de vivre des expériences jusqu’à ce que nous arrivions à les accepter et à nous aimer à travers elles. Tant qu’une expérience est vécue dans la non acceptation, c’est à dire dans le jugement, dans la culpabilité, la peur, le rejet ou tout autre forme de non acceptation, l’humain s’attire les circonstances et les personnes qui lui font revivre cette expérience.

J’ai trouvé ce livre très intéressant et très accessible. Je pense qu’une personne qui s’intéresse depuis peu au développement personnel peut facilement comprendre ce qui est raconté dans ce livre. Après, certains passages comme l’égo ou la réincarnation peuvent demander un plus d’ouverture d’esprit.J’ai beaucoup apprécié de livre, même s’il y a certains passages avec lesquels je n’étais pas forcément d’accord : je me suis contentée de prendre ce qui me parlait. Concernant les conseils pour guérir nos blessures, ils sont très limités dans ce livre, mais je sais que l’auteure a justement fait une suite à celui-ci dans lequel elle livre énormément de conseils. C’est un livre qui permet de mieux nous cerner, de mettre des mots sur nos comportements parfois inconscients, mais également de mieux comprendre les autres.

Vous aimerez aussi

8 Commentaires

  • Répondre Lfc 3 octobre 2017 à 16 h 08 min

    Merci pour cette chronique qui me donne bien envie d’alleR jeter un oeil a ce Livre. J´en lis peU concernant le developpement personnel mais je recherche des titres comme celui-ci. Alors merci, je note ce titre ! Bonne journee

    • Lacourseauxmots
      Répondre Lacourseauxmots 3 octobre 2017 à 17 h 51 min

      Avec plaisir ! J’espère que tu auras l’occasion de le lire 🙂

  • Répondre Angie - Métro Bureau Dodo 4 octobre 2017 à 15 h 19 min

    Hello, Merci pour cette chronique. Je vais l’ajouter à ma « to read list », ca me tente bien de me faire mon avis aussi 🙂 Bonne journee

    • Lacourseauxmots
      Répondre Lacourseauxmots 6 octobre 2017 à 13 h 59 min

      Avec plaisir ! Bonne journée !

  • Répondre La route des lecteurs 17 octobre 2017 à 15 h 54 min

    N’étant pas plus intéressé que cela par le développement personnel, je n’ai pas tellement envie de lire ce livre. En plus, je ne suis pas forcément d’accord sur les différents masques que l’on porte … Bref, pas pour moi !

    • Lacourseauxmots
      Répondre Lacourseauxmots 17 octobre 2017 à 21 h 52 min

      Pas de souci !

  • Répondre Sandrine 30 octobre 2017 à 19 h 13 min

    Merci pour cette chronique. le theme parait interessant et ça me parle. Je me demande si je ne vais pas le lire…

    • Lacourseauxmots
      Répondre Lacourseauxmots 30 octobre 2017 à 19 h 41 min

      Je ne peux que te le conseiller 🙂

    Laisser un commentaire